Suprématie Index du Forum


EDC a 10 technique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suprématie Index du Forum -> Suprématie -> Instances et Raids
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pych


Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2009
Messages: 2
Localisation: lille,nord

MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 13:24 (2009)    Sujet du message: EDC a 10 technique Répondre en citant

 
 
  
 
 
 
Gormok l’Empaleur est le boss qui ouvre le bal. De loin le plus faible des trois, il ne faut néanmoins pas sous estimer sa puissance de frappe qui peut parfois surprendre et par la même occasion renvoyer vos tanks au cimetière  
 
 
 
Aptitudes du boss 

      - Staggering Stomp : Gormok frappe violemment le sol et inflige 9 263 à 9737 points de dégâts à tous les membres du raid. De plus, il interrompt le lancement de sort et empêche de lancer un nouveau sort de cette même école pendant 8 secondes.

      - Impale : Inflige 150% des dégâts de l’arme et cause un effet de saignement de 3 500 à 4 500 points de dégâts toutes les 2 secondes par application pendant 30 secondes. Le debuff se cumule et est lancé toutes les 10 secondes.




Stratégie 

      Le combat s’engage. Les healers, casters et dps distance doivent se répartir en arc de cercle dans la salle, si possible avec un minimum d’écart les uns des autres. Gormok l’Empaleur entre par la grande porte, et engage la cible la plus proche, à savoir votre premier tank.
    
     Quelques points sont à retenir pour mettre à terre le magnataure sans trop de bobo. Premièrement, les deux tanks doivent prendre chacun leur tour l’aggro du boss. Ce dernier utilisera, et ce toutes les 10 secondes, son aptitude Impale sur sa cible principale. A partir de 3 Impales, il devient difficile de tenir le tank actuel en vie. C’est à ce moment là que le second tank provoque le boss pour reprendre l’aggro le temps que le premier perde ses debuffs, et ainsi de suite jusqu’à la mort du boss.

     Ensuite, du côté des dps, il faudra descendre rapidement la vie du boss pour écourter au maximum le combat très gourmand en mana. A noter que Gormok lancera régulièrement des Frigbold, d’horribles petites bestioles qui viendront s’attacher à votre dos et ne vous lâcherons pas la grappe avant d’être tuées. Ces parasites doivent donc être massacrée le plus rapidement possible car en plus d’infliger des dégâts à leur hôte, elles l’empêcheront régulièrement de lancer ses sorts. Le plus simple consiste à courir à portée des dps mêlée (sur le boss) afin que tous les bourrins du raid puissent leur faire la peau rapidement. Une fois les squatteurs délogés, il suffit de repasser sur le boss, et ainsi de suite.
  
      Enfin, du côté des soigneurs et autres dps à distance, il convient de faire attention à plusieurs points. A commencer par le Staggering Stomp qui en plus d’infliger de lourds dégâts sur le raid, coupe l’incantation des sorts et agit comme un contre-sort (silence de 8 secondes si votre sort est interrompu par la technique). Autre danger du combat : les zones de feu que le boss se fera un plaisir de lancer un peu partout dans la salle. Facile à éviter, ne restez en aucun cas dedans sous peine de voir votre personnage s’effondrer.
   
      Une fois la bête occise, pas le temps de souffler, ce n’est pas un, mais deux jormungars qui viendront vous titiller l’armure, j’ai nommé Acidmaw et Dreadscale.





  
 
 
     Ces deux teignes qui font la paire composent votre principal obstacle dans la rencontre. La difficulté du combat réside dans la bonne gestion des deux vers et de leurs habilités respectives. Voyons cela d’un peu plus près.  
 
Aptitudes d’Acidmaw 

    - Paralytic Bite (immobile) : Inflige 12950 à 15050 points de dégâts sur la cible principale et lui inocule une toxine paralysante.

    - Acidic Spew (mobile) : Inflige 2775 à 3225 points de dégâts aux cibles en face d’Acidmaw.

    - Paralytic Spray (immobile) : Envoi un jet d’acide sur la cible et ses alentours, occasionnant au passage 8325 à 9675 points de dégâts. Inocule une toxine débilitante réduisant la vitesse de course, d’attaque et d’incantation, et parfois une paralysie complète. S’annule avec l’effet de Burning Bile.

    - Slime Pool (mobile) : Inflige 5088 à 5912 points de dégâts aux cibles traversant le nuage de poison.



Aptitudes de Dreadscale 

    - Burning Bile (immobile) : Inflige 11 100 à 12900 points de dégâts à la cible principale et lui cause le debuff Burning Bile, qui lui inflige régulièrement des dégâts de feu aux personnes proches.

    - Burning Spray (mobile) : Inflige 8 325 à 9 675 points de dégâts toutes les 0.25 secondes à la cible principale.

    - Fire Spit (mobile) : Inflige 10 175 à 11 825 points de dégâts à une cible.

    - Molten Spew (immobile) : Arrose la cible et ses alentours de crachat en fusion et leur inflige 8 325 à 9 675 points de dégâts en plus de leur causer le debuff Burning Bile.




Stratégie 

     Ne vous laissez pas leurrer par l’apparence grotesque des vers jumeaux, car ils ne pardonnent que peu d’erreur et le raid ne ressortira pas indemne du combat, à moins de suivre notre stratégie.

     Le combat se déroule en deux phases qui s’alternent régulièrement (environ toutes les minutes et demi). La première, qui commence à l’arrivée des vers, impose un Dreadscale mobile et un Acidmaw à moitié enfoui. La seconde inverse le rôle des deux boss, Dreadscale est immobile tandis qu’Acidmaw est libre de ses mouvements. Selon si le jormungar est mobile ou enraciné, ses deux aptitudes principales changent. Ainsi, il est fortement conseillé de les connaître sur le bout de doigts (cf. au dessus).

     Les deux compères doivent être impérativement tankés dos au raid, qui lui ce sera positionné de façon à occuper un maximum le terrain tout en restant à portée des soigneurs. Pour occasionner un maximum de dégâts en peu de temps, il est conseillé de se focaliser sur le ver mobile, celui immobile éjectant régulièrement les cibles au corps à corps. Ce sera donc Dreadscale, le spécialiste du feu, qui en prendra pour son grade. Lorsque les deux vilains échangent leur rôle, les dégâts devront rester focalisés sur le boss mobile, c'est-à-dire, cette fois, Acidmaw. Car le secret du combat réside dans la mort quasi simultanée des deux vers, la faute à la Burning Bile et Paralytic Toxin dont les effets s’annulent l’un l’autre.

     Plusieurs points sont à retenir pour sortir du combat avec un raid en bonne forme. Premièrement, ne jamais se positionner devant les boss, leurs souffles sont puissants et ont vite fait de décimer les membres. Il convient donc de mettre un tank par ver, un qui s’occupera principalement du mobile, et l’autre qui se concentrera sur l’immobile. Si par malheur un de vos tank venait à être paralysé, l’autre doit en priorité attirer l’attention du ver mobile. Dans ce cas, un démoniste peut très bien s’occuper de tanker le jormungar immobile pour peu qu’il le retourne dos au raid et qu’il soit bien soigné. Dernier point important enfin, les debuffs apposés par les boss s’annulent l’un l’autre. Si vous êtes affligé de Paralytic Toxin marchez vers un membre du raid souffrant de la Burning Bile (le tank de Dreadscale en est souvent victime), et vice versa. Attention tout de même à la technique Molten Spew, qui causera Burning Bile sur plusieurs membres du raid. Dans ce cas de figure, l’idéal est de s’écarter les uns des autres et de prodiguer des soins de groupe soutenus (assignez-y deux soigneurs avant le combat). Acidmaw mobile posera également, et régulièrement, un nuage de poison sous son corps (à la manière de Grobbulus à Naxxramas), le tank devra alors l’en sortir rapidement pour que les dps mêlée puissent se donner à fond.

     A la mort du premier ver, le second s’enrage. Par chance, si vous avez suivi cette technique, il ne doit plus lui rester beaucoup d’arguments dans sa barre de vie déjà bien entamée. Soignez copieusement le tank, restez vigilant, et le boss restant devrait rapidement rejoindre son compère au paradis des lombrics. Arrive alors l’ultime rempart qui vous sépare de bien belles récompenses : l’abominable Icehowl des neiges.


  
 
Si sa laideur vous surprend lors de son entrée fracassante dans l’arène, la puissance de ses coups ne vous laissera pas de marbre non plus. Icehowl cogne comme une brute sur votre pauvre tank, c’est un fait, mais il est incroyablement stupide et vous en profiterez pour tourner le combat en votre faveur.  
 
 
Aptitudes du boss 

    - Ferocious Butt : Icehowl met un bon gros coup de boule à sa cible pendant la charge, ce qui inflige 69 375 à 80 625 points de dégâts et étourdit pour 3 secondes.

    - Artic Breath : Un souffle en cône qui emprisonne les cibles en face de lui dans la glace et leur inflige 20 000 points de dégâts en 5 secondes.

    - Whirl : Un tourbillon qui inflige 9 250 à 10 750 points de dégâts aux cibles proches et les éjecte 20 mètres plus loin.

    - Massive Crash : Le boss retourne en centre de la salle, saute dans les airs et frappe le sol violemment. Tous les membres du raid subissent 10 175 à 11 825 points de dégâts, sont éjectés contre les parois de l’arène, et sont étourdis pendant 5 secondes.

    - Frothing Rage : Si Icehowl touche une cible avec Ferocious Butt, il gagne 50% de vitesse d’attaque pendant 15 secondes. Peut être retiré avec un Tir tranquilisant (Chasseur) ou le Poison Anesthésiant (Voleur).

 

Stratégie 

    Sur cet ultime combat, tout se jouera sur le placement et la réactivité du raid. Lorsque le boss est engagé, le tank doit l’amener au centre de la salle. Rapidement, les soigneurs, dps à distance mais également les dps mêlée doivent se répartir autour du boss pour minimiser l’impact de l’Artic Breath. Le succès de cette rencontre repose sur quelques points essentiels qu’il faudra appliquer à la lettre.

    Les soigneurs ne doivent pas se laisser surprendre par les dégâts encaissés par le tank. Il faudra constamment deux à trois soigneurs sur ce dernier afin d’assurer sa survie. Régulièrement, Icehowl va utiliser son Whirl, qui éjectera les cibles du corps à corps et leur infligera des dégâts modérés. La clef du succès consiste à remonter la vie des blessés rapidement, car le yéti ne reste pas oisif, et enchaînera généralement sur un Artic Breath, qui incapacitera une partie du raid tout en leur infligeant de lourds dégâts. Donnez tout ce que vous avez, et préparez-vous pour le Massive Crash, principal danger de ce combat.

    Toutes les minutes environs, l’abominable homme des neiges rejoindra le centre de la pièce pour lancer Massive Crash. Le raid est alors éjecté contre les murs et le boss active la technique Ferocious Butt. Il se tournera alors vers une cible (une émotte désignera la pauvre âme), fera un bond en arrière, et foncera à toute allure en direction de cette dernière. Par chance, une fois l’effet d’étourdissement dissipé, vous profitez d’un sprint qui permet de se dégager rapidement de sa position initiale. Une fois la vilaine tache accomplie, deux options se profilent. Premièrement, si Icehowl se prend le mur sans tuer une seule personne, il s’évanouit pendant un court laps de temps et les dommages qu’on lui inflige sont doublés. Dans ce cas de figure, lancez rapidement l’Héroïsme/Furie Sanguinaire ainsi que vos plus gros sorts pour lui occasionner de très lourds dégâts. Si en revanche Icehowl tue une personne avec sa charge, il enrage et met en péril vos pauvres tanks. Dans ce cas, utilisez un Tir Tranquillisant de Chasseur et reprenez le combat tant bien que mal.

    A savoir que son Ferocious Butt ne touche pas uniquement la cible visée et collée au mur, mais également celles sur son trajet. Attention à ne pas se trouver sur sa dangereuse ligne droite. Appliquez cette technique jusqu’à ce que le gros méchant lâche son dernier souffle, et par la même occasion, une flopée de récompenses bien méritées. 
 
 
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 13:24 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bram


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 17
Localisation: Lutry

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 15:52 (2009)    Sujet du message: EDC a 10 technique Répondre en citant

pouaaaaaaaaah
_________________
-"Larmina, vous voyez l'automobile derrière moi?"

-"oui et bien?"

-"eh bien... elle est absolument impeccable, c'est quand même bien mieux une voiture propre non? à l'occasion je vous mettrais un petit coup de poliche."

Lucien Brammard


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:31 (2018)    Sujet du message: EDC a 10 technique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suprématie Index du Forum -> Suprématie -> Instances et Raids Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation